Par Mwinda
" On nous mettait nu, menotté, on nous injectait, je ne sais pas quel produit, mais on enlevait la seringue, donc par voie anale, on nous battait, on nous mettait dans une espèce de geôle, il y avait une promiscuité d’environ 9m2, on était 23  à l’intérieur (…) On avait parfois les yeux les yeux bandés, on nous piétinait, on nous appelait les moutons, une humiliation totale ".
Vus : 115. Votes : 0. Partages : 0.