By Jeune Afrique
Suite à la publication d'un rapport de The Sentry, dans lequel l'ONG américaine accuse les proches de Joseph Kabila d'avoir tenté de faire main-basse sur une partie du secteur bancaire congolais, Patrick Nkanga, porte-parole du parti de l'ancien président dénonce une charge uniquement motivée par l'" anti-kabilisme ".
Views : 36. Votes : 0. Shares : 0.