By TIC Mag
Il y a environ deux semaines de cela, Microsoft expliquait avoir repéré une faille de sécurité majeure dans Remote Desktop Services, son architecture centralisée permettant de se connecter sur un ordinateur distant utilisant Microsoft Terminal Services. Nommée « BlueKeep », cette dernière permet en effet l’intrusion de ransomware particulièrement dangereux, comme ce fut le cas pour le très médiatisé « WannaCry ».
Views : 429. Votes : 0. Shares : 0.