By Zinfos 974
Le tribunal correctionnel de Champ fleuri examinait ce vendredi 7 juin le cas d'un viol présumé de trois hommes sur une femme de 32 ans au moment des faits. Les trois individus, par ailleurs policiers  à la brigade anti-criminalité de Saint-André, étaient défendus par Me Jean-Jacques Morel.  L’avocat met notamment en avant "l’incohérence majeure" que constitue selon lui le comportement de la victime qui, le soir des faits, ne s’est pas éloignée de ses supposés agresseurs, alors qu’elle en avai...
Views : 34. Votes : 0. Shares : 0.