By Libération
Sa technique légère et sa frappe lourde, Wahbi Khazri les a peaufinées sur un terrain pelé d'Ajaccio, où tout le monde se souvient d'un gamin gentil, représentant de la Corse à la Coupe d'Afrique, sous le maillot de la Tunisie. "Il a travaillé sa technique là-dessus", dit l'entraîneur de son enfance, Francis Thierry, 72 ans, en ouvrant le bras sur le terrain en stabilisé du stade du Binda, celui de la Jeunesse sportive ajaccienne, où Khazri a joué de 4 à 14 ans. "Pas de pelouse, on n'en veut...
Views : 10. Votes : 0. Shares : 0.