By Libération
Dessins animés, comptines, jeux vidéos, etc: des millions d'enfants passent des heures sur YouTube, pourtant censé être réservé aux plus de treize ans. Une contradiction criante qui place la filiale de Google sous la pression croissante d'associations et d'élus américains. Depuis plusieurs années, de nombreuses organisations de consommateurs et de protection de l'enfance accusent notamment YouTube de collecter, sans l'aval des parents, les données personnelles d'enfants de moins de treize ans,...
Views : 15. Votes : 0. Shares : 0.