By Journal du Tchad
Tout au long de la journée, le manège est incessant. Une à une, des chaloupes de bois s’échouent lentement sur la plage de Senga Bay, sur les rives du lac Malawi, attendues par une foule d’acheteurs à l’affût de poissons.
Ces dernières années, les cales des bateaux sont loin de revenir pleines. La troisième plus importante réserve d’eau douce du continent africain subit les effets du changement climatique et de la surpêche, dévastateurs pour l’économie locale.
Ce jour-là ne déroge pas à la règle...
Views : 53. Votes : 0. Shares : 0.