By Journal du Tchad
Héritage singulier du passé colonial de Hong Kong, un noyau de policiers expatriés qui s’amenuise au fil des ans est devenu la bête noire des manifestants anti-gouvernementaux, accusé d’être aux ordres des autorités proPékin.
Les 32.000 policiers de Hong Kong se sont retrouvés ces dernières semaines engagés dans des batailles rangées inédites avec les protestataires les plus radicaux.
La contestation, partie du refus d’un projet de loi désormais suspendu permettant les extraditions vers la Chine...
Views : 9. Votes : 0. Shares : 0.