By La Vie Sénégalaise
Après les jeunes de Matam et de Fatick, ceux de Bakel, dans la région de Tambacounda, étalent leur amertume. Face au manque de considération, au chômage et au manque de financements qui gangrènent le département de Bakel et la région de Tambacounda depuis belles lurettes, ces derniers rompent le silence.
Views : 33. Votes : 0. Shares : 0.