By France24 Afrique
Un procès inédit s’ouvre ce mardi à Rome, en Italie. Deux officiers de la marine militaire et des garde-côtes sont accusés d'homicide involontaire et de non-assistance à personne en danger. Le 11 octobre 2013, un bateau de migrants syriens coulait en Méditerranée - faisant 268 morts ou disparus, dont 68 enfants. Alertées plusieurs fois au téléphone par les passagers eux-mêmes, les autorités italiennes sont accusées d'avoir plus que tardé à envoyer les secours. Enquête de Natalia Mendoza, Juliett...
Views : 21. Votes : 0. Shares : 0.