By Mali Web
Emmanuel Macron a conditionné, mercredi, le maintien de l’opération Barkhane à une clarification des pays du G5 Sahel, concernant la présence militaire de la France dans la région, sur fond de “mouvements anti-français”.
Trois jours après l’hommage national rendu à 13 soldats français tués au Mali, le président Emmanuel Macron a voulu répondre aux polémiques sur la présence française dans la bande sahélo-saharienne.
Interrogé lors d’une conférence de presse à l’issue du sommet de l’Otan, à Watfo...
Views : 81. Votes : 0. Shares : 0.