By La Nouvelle Tribune
L’Iran a tiré des missiles sur des bases abritant des soldats américains en Irak, une riposte à l’assassinat par Washington de son puissant général, Qassem Soleimani, qui ne fait qu’aggraver le risque d’une déflagration.
Au total, en l’espace d’une demi-heure, 22 missiles se sont abattus sur deux bases irakiennes, Aïn al-Assad (ouest) et Erbil (nord) où sont installés des soldats étrangers –en majorité des Américains–, a annoncé l’armée irakienne, à l’heure exacte où un tir de drone américain tu...
Views : 161. Votes : 0. Shares : 0.