By La Libre Afrique
La police congolaise a tué au moins 55 personnes et blessé de nombreuses autres en recourant à plusieurs reprises à une « force létale excessive » contre un mouvement religieux séparatiste en avril 2020, dénonce mardi Human Rights Watch (HRW). La répression du mouvement Bundu dia Kongo (BDK) s’est déroulée du 13 au 24 avril dans plusieurs …
Views : 28. Votes : 0. Shares : 0.