By La Libre Afrique
La justice algérienne a condamné trois opposants à des peines de prison ferme pour leurs publications sur les réseaux sociaux, dans le collimateur d’un régime qui cherche à exploiter la pandémie du nouveau coronavirus pour étouffer le « Hirak », le mouvement de protestation populaire né en 2019.
Views : 74. Votes : 0. Shares : 0.