By RFI Afrique
Il y a quatre ans, le 30 mai 2016, Hissène Habré a été condamné à la prison à perpétuité à Dakar par les chambres africaines extraordinaires pour les crimes commis sous son régime. Mais aujourd’hui, les victimes n’ont reçu aucune réparation, pourtant prévue par la justice. Dans une déclaration publiée ce matin du vendredi 29 mai, elles appellent l’Union africaine et le Tchad à respecter leurs obligations.
Views : 21. Votes : 0. Shares : 0.