By RFI Afrique
À Madagascar, la Constitution impose à l’État d’organiser « un enseignement public, gratuit et accessible à tous » mais dans les faits, l’école, même publique, est loin d’être gratuite. En plus des frais de scolarité, les parents d’élèves doivent souvent contribuer au paiement des salaires des « maîtres Fram », ces enseignants qui n’ont en poche que le baccalauréat. Face à ces frais considérables pour les foyers les plus vulnérables, de nombreux parents ne peuvent scolariser leur enfant.
Views : 68. Votes : 0. Shares : 0.