By La Libre Afrique
Le Comité de protection des Journalistes (CPJ) appelle les autorités éthiopiennes à libérer deux journalistes accusés d’ »atteinte à la Constitution », chef potentiellement passible de la peine de mort, et à « cesser de cibler les membres de la presse ». Dessu Dulla et Bikila Amenu, journalistes de la télévision en ligne Oromia News Network (ONN), ont été …
Views : 61. Votes : 0. Shares : 0.