By Oeil d'Afrique
L’ancien président nigérian Goodluck Jonathan|©DR
Des procureurs italiens enquêtent sur un scandale impliquant l’ancien président nigérian Goodluck Jonathan et sa ministre du pétrole, soupçonnés d’avoir reçu des pots-de-vin pour conclure un contrat de 1,3 milliard de dollars avec les géants pétroliers ENI et Shell.
Selon des documents judiciaires consultés par l’AFP, le parquet de Milan mène actuellement une enquête préliminaire visant 11 personnes, y compris les dirigeants des deux majors pétro...
Views : 81. Votes : 0. Shares : 0.