By Africa News
Alors que le conflit au Tigré est dans une impasse, l’Erythrée, qui soutient militairement son voisin éthiopien, veut peser de tout son poids diplomatique. Les affrontements auraient fait plusieurs milliers de morts selon l’ONU. Et dans un message préenregistré pour l’Assemblée Générale des Nations Unies, le ministre érythréen des Affaires Etrangères, Osman Salih, a accusé les rebelles séparatistes du TPLF d’avoir provoqué une guerre majeure au Tigré.
Views : 90. Votes : 0. Shares : 0.