By Africa News
Un des principaux partis de l'opposition au président Paul Biya, qui dirige le Cameroun depuis 40 ans, a exigé dans un communiqué la libération de dizaines de cadres et militants, en citant des experts de l'ONU qui jugent "arbitraire" leur détention depuis trois ou quatre ans.
Views : 43. Votes : 0. Shares : 0.