By Business News
Abdellatif Mekki, député du mouvement islamiste Ennahdha, a indiqué que le président de la République, Béji Caïd Essebsi, s'est volontairement ingéré dans l'affaire de l'organisation secrète du parti suspecté dans l'assassinat des deux dirigeants de gauche, Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi. Selon l'ancien ministre de la Santé au gouvernement de la troïka, cette intervention n'est pas du ressort du chef de l'Etat, a-t-il déclaré le 25 mars 2019 sur les ondes de Jawhara FM.
Views : 54. Votes : 0. Shares : 0.