By France24 Afrique
Karim Tabbou, l’un des leaders de la contestation en Algérie, appelle le mouvement à s’intensifier afin de provoquer l’arrêt du processus de transition décidé par le pouvoir en place. Il appelle au départ du chef de l’État par intérim, Abdelkader Bensalah, et à boycotter la présidentielle prévue le 4 juillet. Il accuse aussi le chef d’état-major des armées, Aghmed Giat Salah, de chercher à protéger le régime, et lui demande de quitter l'armée s'il veut jouer un rôle politique à l'avenir.
Views : 77. Votes : 0. Shares : 0.