Gabon News
CINQ QUESTIONS A MARCEL LIBAMA, UN DES LEADERS DE LA CONASYSED
« Nous n'avons aucun rapport avec le gouvernement actuel. Je vous ai dit que dans notre pays, le dialogue n'existe pas. Tenez ! Le discours de présentation des vœux du Chef de l'Etat est la parfaite illustration…. Le dernier discours du Chef de l'Etat n'augure pas des lendemains...
Views : 4. Votes : 0. Shares : 0.
 
Gabon Media Time
Mettre la cognée à l’arbre, ou pourquoi il faut aller aux législatives
Au cours de ces derniers jours, la vie politique gabonaise est traversée par deux débats qui méritent d’être repris par chaque citoyen. Il y a d’une part l’appel à la réconciliation nationale initiée par Maître Louis-Gaston Mayila et d’autres personnalités, et d’autre part le déb...
Views : 5. Votes : 0. Shares : 0.
 
BDP Modwoam
Moukagni-Iwangou : De la rupture entre le peuple et le gouvernement
S’adressant aux Gabonais dans le cadre des vœux de nouvel an, le 31 décembre, le président du parti Union et Solidarité (US) a justifié la rupture entre le peuple et le gouvernement. Pour Jean de Dieu Moukagni-Iwangou, le gouvernement a clairement failli dans la capacité à travai...
Views : 2. Votes : 0. Shares : 0.
 
BDP Modwoam
L’ordre du jour qui paralyse la révision constitutionnelle
Tel que libellé, le décret du président de la République – n°00375 du 28 décembre – qui convoque le Congrès du Parlement en vue de l’examen et adoption du projet de révision de la Constitution, brûle les étapes préalables à cette assemblée parlementaire extraordinaire et viole la...
Views : 1. Votes : 0. Shares : 0.
 
Gabon Eco
Violences en milieux scolaires : La dangereuse déviance !
Phénomène nouveau, entretenu ou pas et par qui ? La question devrait être posée tant cela donne l'air d'actes qui vont en s'institutionnalisant. Ce que l'on attend concrètement, c'est la réponse qu'apportent les autorités des institutions scolaires, elles-mêmes, et les politiques...
Views : 12. Votes : 0. Shares : 0.
 
Gabon Media Time
Views : 15. Votes : 0. Shares : 0.
 
Gabon Media Time
Maixent Accrombessi poursuivi en France pour «corruption»
L’ancien directeur de cabinet d’Ali Bongo Ondimba, a été mis en examen le 17 novembre dernier à Paris. Il est soupçonné d’avoir perçu illégalement de l’argent d’une entreprise française, rapporte Le Figaro qui reprend une dépêche de l’AFP.
Views : 23. Votes : 0. Shares : 0.